lundi 1 juin 2020

Blue Flag tome 5

Titre : Blue Flag tome 5

Auteur : Kaito

Genre : Shojo

Prix : 7,65€

Edition : Kurokawa

Résumé :

En ce début d'automne, les nuits se teintent d'une couleur rouge garance. 

Taichi et Futaba commencent à sortir ensemble au début du deuxième trimestre, leur relation évolue petit à petit de l'amitié vers l'amour. Au même moment, Mami se rapproche de Taichi sans crier gare, et Futaba n'arrive pas à cacher son inquiétude. Comment va réagir Taichi, lui qui ne comprend pas les réelles intentions de Mami ? Chacun y mettra son grain de sel et cette nouvelle dynamique va perturber les relations de tout notre petit groupe.

Ce tome m’a énormément plu car il soulève une problématique qui m’est très chère : l’amitié homme/femme. Combien de fois une fille qui traînait avec des garçons ne se faisait pas traiter d’allumeuse ? Ou juste de séductrice ? J’aime beaucoup la façon dont l’auteur apporte cette question au travers du personnage de Mami. Et franchement ce personnage m’a mis une belle claque, car je ne la voyais pas du tout comme ça... Et c’est ainsi qu’on voit que les rumeurs sont souvent trompeuses et peuvent pourrir la vie de certaines personnes. Mami a beau avoir essayé de tout faire tout au long de sa vie pour avoir des amis, elle les a perdus peu à peu et ce, surtout à cause du fait que peu de personnes pensent que l’amitié homme/femme est possible. Ce tome nous montre une fois de plus que l’auteur est capable de développer avec brio une magnifique histoire : plus complexe qu’on aurait pu l'imaginer en ouvrant ce tome et posant de vraies questions sur la vie de tous les jours !

Ma note : 20/20. Pour ce tome qui m’a vraiment touchée car personnellement je crois en cette amitié homme/femme, même si elle est toujours plus dure à voir quand on est amoureux de quelqu’un... car en tant qu’humain, on aime bien se faire peur en imaginant tout et son contraire, n'est-ce pas?

#Frimousse



vendredi 8 mai 2020

Barakamon tome 1


Titre : Barakamon tome 1

Auteur : Satsuki Yoshino

Genre : Shonen

Prix : 7,65€

Edition : Ki-oon

Résumé :

Seishu Handa, étoile montante de la calligraphie japonaise, collectionne les prix d’excellence pour son travail. Beau et jeune, mais surtout d’une arrogance sans bornes, il met sa carrière en péril le jour où, excédé, il assomme un éminent conservateur de musée qui juge son travail “formaté et sans saveur”… Sanction immédiate pour ce coup de sang : Seishu est puni et contraint d’aller expier son crime sur une petite île, au fin fond de la campagne nippone !
Le jeune citadin, qui espérait au moins pouvoir pratiquer son art dans le calme, ne tarde pas à déchanter : entre les voisins qui débarquent à l’improviste et la bande de gamins qui a choisi son atelier comme terrain de jeu, la partie s’annonce compliquée… Attachants, irritants, farfelus et pleins de vie, les habitants du village vont chambouler son quotidien bien réglé.

Ce premier tome m’a énormément plu ! Les personnages sont très attachant et on s’amuse beaucoup tout au long de l’histoire ! Handa est au début vraiment très renfermé sur lui, et on peut voir qu’il se libère petit à petit grâce à la bonne ambiance du village, même s’il doit supporter Naru, une petite fille pleine de vie (peut-être un peu trop pour notre héros surtout au début ! *rires*). Ce premier tome promet une série pleine de fraicheur qui nous fait découvrir la campagne du Japon, où la vie est plus simple que dans les grandes villes et plus décontractée. On ne ferme pas les portes à clé, on s’entraide, il n’y a qu’un magasin, les personnes se connaissent toutes et donc les rumeurs circulent très vites ! J’ai hâte de lire la suite, ce que je vais faire de ce pas je pense !!
Je vous reconseille se manga pendant vos vacances, c’est idéale pour décrocher de notre vie quotidienne !

Ma note : 18/20 : « Barakamon » est une expression du sud du Japon qui signifie « avoir la pêche » et cela retranscris parfaitement l’ambiance du manga !
#Frimousse

 

mardi 5 mai 2020

Urakata!! tome 1


Titre : Urakata !! Tome 1

Auteur : Bisco Hatori

Genre : shonen

Prix : 6,99€

Edition, : Panini manga

Résumé :

Ranmaru Kurisu est étudiant à l’université Shichikoku. Extrêmement complexé, il cherche à se faire le plus discret possible sur le campus. Mais tandis qu’il se promène, le jeune homme se retrouve au beau milieu du tournage d’un film de Zombies ! Repéré par le président du département artistique de l’université, Ranmaru rejoint alors le milieu trépidant des coulisses du cinéma….

Ranmaru a été embêté depuis sa plus tendre enfance, maintenant qu’il est parti de la campagne et que personne ne le connait, il espère bien passé inaperçu pour ne pas s’attirer de nouveaux malheurs. On tien ici, un héros qui se croit malchanceux après toutes ses mésaventures et qui s’excuse pour tout ! Mais c’est alors qu’il rencontre les membres du club du « Dép’art » (beau jeu de mot *rires*) ! Et surtout leur président qui va lui montrer qu’il ne faut pas s’excuser tout de le temps car ça ne sert à rien de fuir ! Ce manga est vraiment sympathique car malgré les problèmes que le club rencontre, les élèves sont toujours de bonne humeur et s’entraide ! Un vrai brin de fraicheur surtout que l’histoire est intéressante, avec des petites intrigues et amusante. Les personnages sont tous différents et le président m’a beaucoup amusé car il est haut en couleur et a fond dans le club ! Ce premier tome est bien fourni, il y a beaucoup de texte ! A voir ce que ça donnera par la suite, mais j’ai hâte de découvrir le tome 2 !

Ma note : 16/20 Un premier tome sympathique, à voir si la suite sera toujours aussi intéressante !
#Frimousse