lundi 2 décembre 2019

Blue Flag tome 1


Titre : Blue Flag

Auteur : Kaito

Genre : Shojo

Prix : 7.65€

Edition : Kurokawa

Résumé :

Au printemps de leur année de Terminale, trois élèves se retrouvent à un carrefour de leur vie.
Taichi est dans la même classe que Tôma, un ami d'enfance à qui tout réussi et que Futaba, une fille qu'il a du mal à supporter. Un jour, Futaba se confie à lui et lui avoue qu'elle est amoureuse de Tôma.

Et si finalement les apparences étaient trompeuses ?

Ce premier tome m’a vraiment beaucoup plu. J’ai tout de suite apprécié Taichi qui est un jeune homme avec un caractère bien marqué. Futaba quand à elle, elle est beaucoup plus discrète et est plutôt maladroite. Au début Taichi ne supporte pas vraiment Futaba, et il ne sait lui-même pas pourquoi, mais leur relation évolue, les amenant à s’apprécier mutuellement. Les jours passent assez rapidement, et Taichi aide toujours Futaba quand une amie de celle-ci va tout remettre en cause ; est-ce qu’il aide vraiment Futuba ? N’essaye-t-il pas de la blesser ? Et pire encore, ne se soucie-t-il pas de ce que ressent son ami Tôma ? Le doute est posé, mais cela ne cacherai-t-il pas autre chose ? Peut-être d’autres sentiments que ces jeunes n’osent pas s’avouer ?...

Ma note : 16/20 Un premier tome qui m’a conquis et qui promet une intrigue encore très intéressante au fil des prochains tomes !
#Frimousse

 

dimanche 17 novembre 2019

Désorientée


Titre : Désorientée

Auteur : Marine Carteron

Prix : 16€

Edition : Casterman

Résumé :

C’est l’histoire d’une route trop droite et d’un pas de côté et d’un moteur qui cale. C’est l’histoire d’un regard qui s’ouvre sur un paysage nu où tout doit être inventé. Une histoire de courage. Celui qu’on a. Celui qu’on a pas. C’est l’histoire de Louise.
Louise a 18 an, son avenir dépend de Parcoursup. Ou pas.
Et si la liberté, parfois, c’était de choisir ce que personne ne propose ?

Parcoursup à stresser tous les élèves de la France et pour cause ! Il décide de l’avenir de chacun. Qui ne s’est jamais questionné sur ce qu’il ferait plus tard ?...

Cette histoire m’a beaucoup touchée car l’année dernière j’étais en terminale et effectivement, Parcousup était dans les esprits de tous, dès les résultats des orientations, tout le monde ne faisait que regarder sa place avancé des dans les listes d’attentes. Je trouve que l’auteure retranscrit très bien cet état d’esprit. De plus, la tournure des phrases m’a paru très poétique, ce qui d’un côté m’a beaucoup plus, mais que de l’autre m’a donné l’impression que Louise était détachée de l’histoire. J’ai beaucoup aimé lorsqu’on aborde les faut arguments des parents, exemple : « on le fait pour toi », alors que les études regarde seulement l’enfant et ce qu’il veut vraiment faire plus tard.
***SPOILER***
Petite aparté sur le moment où Louise se désinscrit de Parcousup. Personnellement, ça aurait été impossible que personne ne le remarque, entre les profs qui ont les codes d’accès et qui vérifiaient tous les 2 jours où on en était ou quel vœux on validait.
***FIN DU SPOILER**
Cette histoire était vraiment intéressante du fait de tous les aspects de la vie qu’elle aborde. La fin m’a surprise mais ne m’a pas déplu pour autant. Un avis donc très positif !

Ma note : 17/20 Une histoire qui montre bien la réalité du stress de la terminale, et du choix de l’avenir qu’on les jeunes d’aujourd’hui. 
#Frimousse

 

dimanche 3 novembre 2019

Les Gardiennes du Silence


Titre : Les Gardiennes du Silence

Auteur : Sophie Endelys

Prix : 20€

Edition : Les presses de la Cité

Résumé :

Les livres ont-ils leur propre destin ?
Chloé, archiviste-bibliographe, se passionne pour les livres anciens depuis la mort de ses parents. Son père venait de publier Le Pont des Soupirs, le roman qui l’a rendu célèbre et dont elle conserve avec amour le tapuscrit original relié. Elle a déniché récemment dans la maison familiale un trésor : les Mémoires d’un artisan ayant fui l’atelier saccagé de Gutenberg en 1462 à Mayence, emportant avec lui le secret de ses encres. Ce manuscrit pratiquement illisible, Jeffrey, le mari de Chloé, s’y intéresse de bien près, de si près même qu’elle le tue sans tout à fait le vouloir. Où s’enfuir ? Elle élit Heldenskøn, petite île où son père vécut jusqu’à ses vingt ans, lieu de cure réputé et probable paradis fiscal. Chloé y découvre un monastère perdu dans la lande qui fait écho à l’histoire contée dans l’étrange manuscrit, tout comme au roman à clé de son père. Que cache la légende de l’île ? Chloé cherche à percer ces mystères. Et quand elle prend conscience du secret enfoui dans le monastère, son destin bascule…

Un organisation secrète qui sauvegarde les livres du monde entier. Mais quel est donc le lien qui relie Chloé à cette organisation ? Pourra-t-elle y échapper ?...

L’histoire commence lentement en nous présentant Chloé et son mari, leur couple bat de l’aile. C’est à partir de la découverte d’un mystérieux livre que l’histoire va débuter. On suit alors une héroïne en fuite qui cherche à éclaircir son passé. Mais c’est sans compté les mésaventures que vont lui apporter le livre. Car en effet il est très rechercher. On va découvrir au compte-goutte plein de petites informations sur une organisation secrète… J’ai beaucoup aimé ce roman car il a un côté très réaliste en se basant sur des lieux et des faits réelles ! De plus Chloé est une personne très attachante avec un entourage qu’on adopte tout de suite. L’histoire a vraiment su me porter et je me demandais bien ce qu’on allait pouvoir découvrir de plus sur la secte ! Le roman m’a plus du début jusqu’à la fin même si j’ai trouvé celle-ci un peu trop expéditive par rapport à l’ensemble du livre. J’aurais aimé quelques informations de plus même si j’ai trouvé que la fin de l’histoire était très bien rythmée avec ses chapitres très court. L’auteur nous laisse nous imaginer la suite qu’il nous plaira et je trouve que cette fin est très bien comme elle est. Un univers très facile à intégré et qui saura plaire sans aucun doutes !

Ma note : 16/20 Une très jolie enquête remplie de mystère qui est enivrante !
#Frimousse